top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurletheatreaucorps

Éclaircie à venir

Dernière mise à jour : 5 nov. 2023

De décembre prochain à mars 2024, le Théâtre au Corps sera associé à une résidence Éclaircie sur la communauté de communes de Terre de Charente. Ce dispositif, co-porté par la DRAC et le rectorat, nous permettra de mener trois résidences à Roumazieres-Loubert, associant des temps de transmission auprès de cinq classes issues de quatre établissements scolaires, et au sein d’un Centre socio-culturel doté d’une ludothèque. C‘est en effet ce projet qui initiera les temps de rencontre entourant la création de Vouloir Gagner.

La spécificité des résidences Éclaircie tient à ce que ce sont les établissements qui candidatent de la DRAC et du rectorat sur une sélection de projets proposés par des artistes. Ce sont ainsi Olivier Bourchenin et Armelle Rivet, respectivement instituteur coordinateur du REP et documentaliste référente culture du collège, qui ont initié le projet, et cela permet une véritable construction dans l'échange de celui-ci.

Articulant trois périodes de résidence, il associera Dounia Brousse à une classe de CM1-CM2, Maureen Cleret à une classe de 4e qui aura un rôle de reporter autour du projet, et Eliakim Sénégas-Lajus à une classe de quatrième, une classe de CM1-CM2 et une classe de CE2. Un groupe d'adolescent·es du Centre socio-culturel de Roumazières sera également concerné, alors que la ludothèque du Centre servira également à la fois d'espace d'observation participante pour Eliakim Sénégas-Lajus, et de fonds de jeux pour la restitution de tous ces travaux mi-mars.

En effet, une visibilité sera donnée à toutes les recherches menées avec les enfants et les adolescent·es autour de notre rapport à la compétition, lors d'une soirée mêlant moments de jeu auxquels familles et ami·es pourront participer, et moments de présentation : ce sera le 14 mars 2024, n'hésitez pas à vous joindre à nous pour cette occasion !


Le 12 octobre dernier a marqué le début officiel de ces collaborations, lors d'une formation dispensée aux différent·es encadrant·es pédagogiques concerné·es par le projet, afin de leur donner une idée plus concrète du type d'activités qui allait être mené avec les groupes classes. Notre présence sur place a également permis de mettre en place de premiers contacts avec les différent·es élèves, afin de se présenter et de leur parler un peu du projet à venir. C'est maintenant en décembre qu'aura lieu la première véritable période de résidence, impliquant uniquement Eliakim Sénégas-Lajus, pour plusieurs premiers temps de rencontre, et quelques premiers temps d'immersion sur le territoire.


Depuis le printemps et les premiers échanges autour de cette Éclaircie à venir, c'est un véritable plaisir que de l'imaginer avec les différentes personnes impliquées : nous avons maintenant hâte d'entrer dans le vif du sujet !

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page