top of page
Rechercher
  • letheatreaucorps

Une première pour conclure l'année

Ce jeudi 15 décembre, nous avons donné les premières représentations de Happy Mâle dans sa version 2022, avec Athéna Amara, Clément Debœur et Julien Picard, au lycée Louis Vincent à Metz. L'année du Théâtre au Corps s'y est clôturée en beauté !

En juin dernier, notre venue à Metz était venue parachever notre tournée printanière du spectacle, avec l'équipe constituée par Thomas Couppey, Fatou Malsert & Eliakim Sénégas-Lajus. C'est donc en terrain un peu connu que la nouvelle équipe a pu parfaire la transmission de la pièce, accompagnée par Eliakim Sénégas-Lajus sur ces deux premières dates.

Entouré·es par la neige et le sentier des lanternes de la ville, l'ambiance Noël était omniprésente. Elle ne nous a pas empêché·es de nous plonger dans le spectacle, en répétant sur place le mercredi, puis avec les adolescent·es le jeudi.


Maintenant soutenu·es à la guitare électrique par Julien Picard, les interprètes du spectacle, Athéna Amara et Clément Debœur, ont pu découvrir le plaisir de jouer au milieu des lycéen·nes, dont l'écoute et les réactions étaient riches à percevoir. Si l'hiver sera calme en termes d'activité pour Happy Mâle, la pièce est en tout cas toute prête à être jouée pour l'année qui vient. Prochain rdv le 8 mars au collège Jean Moulin de Chartres, pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, avant une tournée plus importante au printemps, entre Poitiers et Royan, à partir de la fin avril.


La collaboration avec Mélanie Rambeau, enseignante, et le lycée Louis Vincent, dont les espaces sont vraiment impressionnants, était en tout cas très précieuse à retrouver, et donne envie de lui imaginer des suites. Après une représentation devant des élèves en juin dernier, nous avons déjà pu étoffer notre formule cette année, en venant jouer deux fois avec les lycéen·nes, et en proposant un atelier de danse-théâtre, la veille, à la toute nouvelle option théâtre de l'établissement. Nous espérons pouvoir concevoir une nouvelle action pour l'an prochain, qui puisse lier représentations, temps de transmission, et des propositions artistiques impromptues.


Une année se termine donc au Théâtre au Corps, et une autre s'annonce déjà effervescente : en l'attendant, nous allons savourer ces deux dernières semaines de repos et de fêtes ! On vous les souhaites réjouissantes au possible !



16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page