Rechercher
  • letheatreaucorps

Tactiles en mouvement

Dans le cadre du début du travail mené par le Théâtre au Corps autour du sens du toucher, Eliakim Sénégas-Lajus a été accueilli au Centre de Beaulieu. Il y a notamment rencontré une classe de CM1-CM2 de l'école Alphonse Boulloux, ainsi que le groupe de sixièmes option théâtre du collège Jean Moulin, pour mettre en commun des questionnements artistiques et philosophiques autour de notre rapport au contact.

Avec quelles parties de moi je touche, je suis touché ? Qu'est-ce que m'apprend le toucher sur le monde qui m'entoure ? Qu'est-ce que c'est de toucher un autre humain, par rapport à un autre être vivant, animal ou végétal, ou par rapport à un objet ?

Comment différents imaginaires de sensations sur ma peau me font bouger ? Comment le contact de l'autre peut aussi ouvrir à des imaginaires ? Comment cela peut me faire bouger ?

Dans quels mondes de fiction me plongent mes sensations de toucher ? Quelles histoires inventer à partir de tout ça ?

Comment les récits et les mouvements peuvent se rencontrer ? Qu'est-ce qu'ils peuvent raconter ensemble ?


Tous les élèves des deux groupes se sont emparés pleinement de ces interrogations, larges, chacun·e à leur manière, et cela les a fait passer par de nombreuses explorations sensibles, pour mieux les mettre en mesure d'inventer et de proposer de petites formes scéniques, entre récit et mouvement dansé.

Guidé·es par nos sensations tactiles, nous n'avons en tout cas pas cessé d'expérimenter, et d'écouter et de voir les autres expérimenter, dans une atmosphère très joyeuse. La prochaine étape du travail, qui mêlera les deux groupes pour une rencontre inédite, devrait être captivante : ce sera mi-novembre !

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout