top of page
  • Photo du rédacteurletheatreaucorps

À l'ESAD Paris pour chercher

Dans le cadre du projet de recherche engagé au sein de la compagnie depuis un an et demi, autour du croisement entre parole et mouvement comme manière de porter à la scène des concepts issus des sciences sociales, nous avons initié cette semaine une collaboration avec la promotion 2023-2026 de l'ESAD-PSPBB, pour cinq demi-journées de partage d'explorations et de questionnements.



C'est en nous appuyant sur un extrait de Happycratie d'Edgar Cabanas et Eva Illouz que nous avons entamé le travail, en partant de leur mise en questions de la psychologie positive et de l'épanouissement individuel, afin d'écrire des textes et des mouvements à même de nourrir des expérimentations croisant les deux.

Après quelques jours d'imprégnation, et de génération de ces matériaux scéniques, nous avons en fin de semaine atteint le cœur de notre démarche de recherche, dans la mesure où les élèves comédien·nes ont pu lister et classer les questions qui se posaient à leur endroit, et commencer à concevoir des protocoles d'expérimentation pour y répondre. Entrer dans l'élaboration de ces protocoles avec la promotion et les voir s'emparer de cette posture de recherche artistique était passionnant.

Les pistes d'exploration qu'iels tissent vont alimenter la session de laboratoire que nous allons mener en équipe professionnelle en mars à Poitiers, avant de retrouver le groupe de l'ESAD fin avril début mai pour une nouvelle semaine d'investigations. Cette semaine était donc le début d'un travail d'ampleur, dans la mesure où la promotion va être associée à notre projet de recherche sur ses trois ans de scolarité.


Nous avons en tout cas la perspective de riches moments de réflexions et de d'expériences, dont nous allons progressivement élaborer les formes de restitution, à mesure que vont s'accumuler les traces de ces questionnements, comme ces différentes classifications de questions opérées par les élèves comédien·nes ci-dessous.



43 vues0 commentaire

Comments


bottom of page