top of page
  • Photo du rédacteurletheatreaucorps

Happy Mâle en bonne santé

Dernière mise à jour : 5 nov. 2023

Après une représentation trilingue à Poitiers, la tournée automnale du spectacle nous a amené·es à Bressuire, pour quatre représentations au sein du Festival Voix et Danse, en lien avec la Cité scolaire Maurice Genevoix et le lycée agricole des Sicaudières. Les trois temps scolaires de représentation ont ainsi été l'occasion d'une collaboration très précieuse avec l'Équipe Mobile Départementale hospitalières, dans le cadre du focus culture et santé du festival.

Le format de Happy Mâle continue de nous permettre d'explorer des contextes de représentation divers, qui donnent à chaque fois des échos différents au spectacle, et en enrichissent la réception et le sens. Si nous avons clôturé notre participation au festival Voix et Danse par une représentation en soirée assez enthousiasmante au lycée des Sicaudières devant le public des fidèles du festival, celle-ci a ainsi été précédée de trois représentations scolaires tout aussi passionnantes.

Nous avons l'habitude de toujours faire suivre nos représentations scolaires de courts temps de discussion et de pratique théâtrale avec les interprètes du spectacle. La spécificité de cette collaboration avec le Festival a été d'y associer l'infirmière, la psychologue et l'éducatrice spécialisée de l'Équipe Mobile Départementale du Nord-Deux-Sèvres. En plus d'apporter des interventions ponctuelles permettant de faire avancer ou rebondir les échanges qui suivait le spectacle, leur présence ouvrait aussi pour les adolescent·es une manière supplémentaire de s'interroger sur ce qu'iels venaient de voir.

C'est souvent une frustration que nous pouvons sentir dans nos temps de présence en milieu scolaire, car nous sommes conscient·es que les sujets que nous brassons, autour des effets intimes voire parfois infimes de la domination masculine, viennent interpeler les collégien·nes ou les lycéen·nes à des endroits profonds. Nous n'avons cependant ni le temps ni les compétences d'ouvrir pleinement ces questions : la présence de personnels du soin était comme une invitation à prolonger les interrogations amenées par le spectacle, même si cela ne se faisait pas sur le moment.


Nous remercions donc fortement l'EMD et le festival d'avoir permis cette collaboration, et espérons avoir d'autres occasions d'en mettre en place des semblables. Cela donne d'autant plus de consistance au sens de déployer cette pièce auprès des ados.


64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page