top of page
  • Photo du rédacteurletheatreaucorps

Résidences avec l'Institut d'Études Acadiennes et Québécoises de Poitiers

Dernière mise à jour : 20 juil. 2023

À l'invitation d'André Magord et de l'IEAQ, qui fêtait son anniversaire à l'occasion d'un double colloque ce mois de juin à Poitiers, Eliakim Sénégas-Lajus a été invité à participer à deux résidences expresses de création, à la rencontre d'artistes des deux côtés de l'Atlantique, pour quelques jours d'échanges et de tentatives scéniques d'une richesse incroyable.


© Muriel Roussel


"Pas de réconciliations sans décolonisations" : c'est à partir de cet intitulé que nous nous sommes retrouvé·es à sept, à l'initiative des Productions Menuentakuan, un collectif formé d'artistes des premières nations et d'acteurs québécois. Au bout de trois jours de travail, nous avons présenté une proposition scénique, Puamun ("rêve" en innu) à la Maison des Étudiants de Poitiers, qui partait des inventions de chacun·e au cours de la résidence, et du groupe que nous avons formé.


De et par Charles Bender, Geneviève Bélisle, Marco Collin, Ana Maria Haddad Zavadinack, Xavier Huard, Eliakim Sénégas-Lajus & Marie Jo Thério

Régie Manolo Guízar


© Marika Boutou, Lieu Multiple - Espace Mendès France


Pour la première des deux résidences enchainées, c'est la bibliothèque sonore en ligne Francoralité qui a servi de base à la rencontre et au travail de création qui s'est déroulé sur quatre jours au Lieu Multiple de l'Espace Mendès France. À partir d'écoutes, de discussions et de temps d'écriture, nous avons tenté de cerner les échos que peuvent soulever aujourd'hui ces voix enregistrées depuis les années 1930 entre le Centre-Ouest français, l'Acadie et la Louisiane, et qui témoignent des parentés de ces territoires à l'histoire croisée.


De et par Barry Jean Ancelet, Zabou Guérin, Mélanie Léger et Eliakim Sénégas-Lajus



Merci beaucoup à André Magord, qui a lancé ces invitations, ainsi qu'à Marlène Belly, Stéphane Bikialo et Julien Rault,

À Marika Boudou, Antoine Cantet, Alain Chautard et Patrick Treguer du Lieu Multiple, Espace Mendès-France,

À Manolo Guízar, Céline Maignant, et Alexandre Royer de la Maison des Étudiants,

À l'IEAC, la chaire de recherche Senghor sur la franchophonie, les laboratoires MIMMOC et FORELLIS, la MSHS de l'Université de Poitiers et l'Association culturelle de la faculté des Lettres et Langues.

31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page