top of page
Rechercher
  • letheatreaucorps

Bye bye 2022

2022 a été une année pleine d’accomplissements et de nouvelles perspectives pour la compagnie, et nous la quittons comblé·es, et emballé·es par ce qui s'annonce en 2023.

La création de notre pièce Éperviers au printemps en a été le pivot structurant, dans la mesure où c’est en partie pour accompagner la genèse de ce projet que notre action et notre organisation ont pris une ampleur nouvelle ces dernières saisons. Dans les contextes économique et sanitaire que nous avons traversés, avoir pu donner naissance à ce spectacle reste une joie profonde, et une avancée considérable.

Résidence d'Éperviers au Grand Parquet, février 2022, © Marie Charbonnier


Nous arrivons aujourd’hui à un point décisif de notre évolution dans la mesure où il s’agit de trouver les architectures et les équilibres pour nous permettre de continuer à bâtir les cadres dans lesquels nous souhaitons travailler, en trouvant les suites à donner à ce que nous avons pu élaborer, tout en décidant de nouveaux caps.

Alors que notre travail s’est façonné depuis 2016 autour du questionnement scénique de la domination masculine, nous amenant à explorer le caractère politique de nos constructions intimes, nous engageons, comme nous vous l'annoncions ici, un nouveau cycle de création, pour lequel nous allons nous emparer d’un sujet directement politique pour mieux en sonder les résonances intimes : les logiques de privatisation.


Après de premiers temps de rencontre consacrés à ces recherches, au lycée du Bois d'Amour, le premier rendez-vous public autour d'Investir s'approchera vite en 2023 : le 25 janvier à 17h, nous vous convions en effet "au café de la pensée" du Méta, à la Maison des étudiants du campus de Poitiers, pour un temps d'échanges et de partages sur nos relations à l'État et aux services publics.


D'ici là, nous vous souhaitons de très très bonnes fêtes, et nous vous invitons, si vous voulez en savoir plus, à consulter notre rapport de l'année, déjà disponible en ligne !

À bientôt, donc ?

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page