Rechercher
  • letheatreaucorps

INVESTIR

Dernière mise à jour : 17 oct.

C’est un nouveau cycle de création qui s’annonce et s’amorce !

Nous sommes prêt·es à « investir ».





AMORCE

Nous (Pauline Letourneur, Eliakim Senegas Lajus et Thaïs Weishaupt) nous sommes retrouvé·es de visu et de chair le 28 et 29 septembre dans les murs du TAP à Poitiers, pour entamer un nouveau cycle de création. Sur une proposition initiale d’Eliakim, nous y avons collectivement initié ce projet autour de la notion de privatisation. Après plusieurs discussions préparatoires, ces deux jours ont matérialisé le début d’un processus que nous imaginons pluriel, liant recherches, rencontres, créations de petites formes in situ et création d’un spectacle de salle.

Réuni·es tou·tes les 3 autour d’une table, dans un même espace, nous avons échangé des idées, des envies, des projections, des interrogations nappés d’appréhension et d’enthousiasme.



NOUS - PRIVATISATIONS

Alors que nous amorçons ce travail, que nous appréhendons cette notion tentaculaire des privatisations, nous avons réfléchi à notre conception de cette codirection artistique et à ces relations effectives et désirées avec la structure identifiée du Théâtre au corps. Nous nous sommes révélé nos envies et projections quant à l’organisation, rôle et implication de ce cycle naissant. Et s’est finalement dessiné en soubassement, le sens que revêt la réflexion collective, et la constitution du groupe au regard du sujet qui nous réunit.


Sans réponse définitive mais avec des balises, nous avons mis en œuvre ce que le collectif permet déjà. Nous nous sommes proposé mutuellement des expériences : dessins, textes, paroles, expériences sensibles. Ces échanges nous ont permis de voir ce qui émerge par ce “nous” de la notion de privatisation. L’occasion enthousiasmante de remarquer ce qui nous rassemble, et ce qui construit notre complémentarité.



APRÈS

Ces deux jours furent aussi l’occasion de se projeter dans la globalité du projet.

Baliser les événements des mois à venir: à savoir les explorations et investigations individuelles, les journées d’échanges du mois de Janvier 2023, la rencontre avec Lucien, la création d’une première petite forme in situ le 15 mars 2023 à l’occasion du temps fort de Printemps du Méta. Et finalement, nous avons commencé à imaginer un spectacle.






26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout